BAC 2022, pour le report des épreuves de spécialité au mois de juin.
 paru le lundi 17 janvier 2022


Le Bac Blanquer prévoit que les élèves de terminales passent deux épreuves de spécialités à la mi-mars. Ce calendrier est problématique à plus d’un titre. Les professeurs et les élèves sont lancés dans une course contre la montre pour préparer les épreuves : ce calendrier infernal dégrade les conditions de l’enseignement des disciplines concernées et provoque un stress inacceptable chez les élèves. Dans le contexte d’une année une nouvelle fois chamboulée par le Covid19, le calendrier devient intenable. Les classes se vident au gré de cas de Covid et des cas contacts, les absences perlées des élèves conduisent à une forme de discontinuité pédagogique. Préparer sereinement les épreuves dans ce contexte est devenu illusoire. Les inégalités se creusent entre élèves et entre les lycées.

Dans l’immédiat, nous nous opposons à la tenue des épreuves de spécialité en mars et exigeons leur report au mois de juin, leur transformation en épreuves nationales...

Signez la pétition nationale intersyndicale

Les organisations et fédérations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU, FNEC FP-FO, SNALC, CGT Educ’action, SNCL-FAEN et SUD éducation se sont réunies le 7 décembre 2021.
Elles renouvellent leur opposition :
*- au contrôle continu qui aboutit à une augmentation de la charge de travail des élèves et des personnels,
*- aux pressions multiples contre les enseignantes et les enseignants,
*- à la dénaturation de nos missions qui fait perdre le sens de nos métiers,
*- à une augmentation des inégalités (...)

Lire la suite

Confirmation à l’inter 2022 : encore un bug !!

paru le mercredi 1er décembre 2021

Comme à son habitude, c’est dans la précipitation, sans concertation avec les représentants des personnels et sans réflexion approfondie que le ministère a décidé de modifier les modalités de mise à disposition des confirmations de participation à l’inter. Au lieu de les envoyer aux établissements qui les auraient mis à disposition dans le casier des participants, comme cela se pratiquait avant la crise sanitaire, le ministère a fait le choix de les mettre à disposition des participants en téléchargement sur I-Prof.
Un message de non participation
Dans certaines académies, les participants qui se sont connectés le 1er décembre, date indiquée par l’administration, pour télécharger leur confirmation ont eu la très désagréable surprise d’être destinataires du message suivant : « Aucune demande de confirmation n’existe en base de données » !
Les SNES intervient auprès du ministère.