Accueil > Yonne > A la Une dans l’Yonne > Des établissements icaunais en lutte contre la saignée des DHG (...)

Depuis l’annonce des DHG dans les collèges, les personnels crient partout leur colère : suppressions de postes, services partagés, effectifs pléthoriques dans des salles de classe inadaptées, impossibilité de pratiquer une inclusion de qualité pour les élèves en situation de handicap et leur AESH, suppression des groupes d’aide, des projets … Tout ce qui s’annonce n’est que le fruit pourri d’économies budgétaires voulues par ce gouvernement et son triste sire Blanquer (pour rappel, il a déjà rendu 200 millions sur le budget de l’année dernière) : une fois encore cela se fait sur le dos des élèves et des personnels car ces 200 millions économisés c’est l’équivalent de 4200 postes d’enseignants dans un budget qui supprime 1800 postes dans le second degré. C’est aussi la moitié de la revalorisation promise aux enseignants pour 2021 !

Mais face à ces coupes sèches annoncées, les personnels ne renoncent pas et veulent se battre pour défendre un enseignement de qualité auquel ils croient. Petit tour des établissements icaunais en lutte :

- Le collège de Puisaye sera dans la cour de la DSDEN dès le 24 février à 15H, pour mettre en scène une salle de classe surchargée comme c’est déjà le cas cette année. Des parents se joindront à cette initiative et la presse sera également présente.

- Le collège de Villeneuve la Guyard a également déjà organisé un rassemblement avec la presse devant l’établissement et a lancé une pétition défendant les AESH.

- Le collège d’Aillant sur Tholon a également prévenu la presse.

- Le collège de Toucy a rédigé un courrier au DASEN et un vœu (motion) contre la faible DHG qui multiplie les services partagés.

- Le collège Camus a demandé une audience soutenue par la FSU au DASEN face à la baisse de leur DHG. Une « mise en scène " devant le collège d’une salle de classe avec 30 élèves (inspirée de l’idée du collège de Puisaye) aura lieu le 25/02 à 12 heures 30. Parents contactés et presse conviée

- Le collège Denfert Rochereau a demandé une audience soutenue par la FSU au DASEN face à la baisse de leur DHG. Ils ont voté deux fois contre leur DHG.

- Le collège de Villeneuve sur Yonne a rédigé un vœu soutenu par la FSU contre la baisse de sa DHG et a voté contre sa DHG aux deux CA.

- Le collège de Saint Georges a demandé une audience au DASEN contre la baisse de sa DHG, notamment parce que les effectifs comptabilisés par les services de la DOSSEP sont sous-estimés. Ils ont été reçus le 5 février.

- Le collège de Brienon a demandé une audience au DASEN puisqu’une classe est encore menacée après la suppression d’une division déjà l’an dernier.

- Le collège des Chaumes d’Avallon refuse lui aussi la perte de nouvelles divisions après celles de l’an passé. Ils seront dans l’action à la rentrée contre les services partagés et les effectifs pléthoriques par classe (là aussi, les effectifs ont été sous-estimés par la DOSSEP).

- Le collège de Paron a voté un vœu lors de son conseil d’administration contre la faible DHG.

- Le collège Prévert de Migennes a voté un vœu contre la suppression de deux heures de la dotation de sa SEGPA alors qu’il s’agit plus encore que jamais d’accompagner ces élèves en difficulté.

- Le collège Abel Minard de Tonnerre a refusé sa DHG au premier CA, et a rédigé deux vœux (1er et 2ème CA) notamment pour dénoncer la suppression de 3 heures sur la DHG de la SEGPA, ce qui impactera là-aussi les publics les plus fragiles.

N’hésitez pas à nous faire remonter vous aussi vos actions locales, ensemble, fédérons notre colère et montons des temps de lutte collective ! Nous pouvons vous aider et soutenir vos actions, notamment en contactant les services concernés et la presse.